Saké : alcool des Dieux japonais

novembre13

Petit quiz : que sont les makis, les sushis ou encore le sashimi ? Des spécialités de la cuisine asiatique. Bonne réponse ! Mais il serait plus juste de préciser cuisine japonaise. En France, si la gastronomie japonaise est devenue courante, le saké, son alcool le plus célèbre, est moins connu. D’ailleurs, savez-vous ce qu’est le saké ? Non ? Petit voyage à la découverte de cet alcool de plus en plus prisé chez nous.

service saké japonais, sakura, fleurs de cerisier

Service à saké japonais Sakura, motifs fleurs de cerisier

Petite histoire du saké

Boisson alcoolisée japonaise par excellence, le saké est un alcool de riz obtenu par fermentation (nihonshu). Cette boisson ancestrale est apparue dès le 3ème siècle avec le développement de la culture du riz (rappelons-le, céréale de base de la cuisine japonaise). Drôle d’histoire que celle du saké ! La fabrication de cet alcool de riz était à l’origine réservée aux prêtresses : elles mâchaient le riz puis le laisser fermenter grâce aux enzymes contenus dans la salive. Le saké était exclusivement consommé lors des cérémonies religieuses. Par la suite, le saké était essentiellement fabriqué par la cour impériale et les moines shintoïstes. Avec la modernisation des méthodes de brassage, les sanctuaires ont commencé à utiliser dès le 12ème siècle des cuves où le saké se mélangeait à l’eau.

Le saké, l’alcool aux 1000 et 1 saveurs

Le secret du saké consiste en la combinaison de 3 grands principes : la qualité de l’eau, la qualité du riz et, bien sûr, un savoir-faire. Les saveurs sont aussi multiples que variées : noisette, fleurs, miel, fruits… Ces saveurs dépendent de l’eau, de l’amidon mais aussi du processus de fermentation. Chaque saké, unique , ne ressemble à aucun autre. C’est ce qui fait aussi la particularité de cet alcool qui se distingue par l’absence de conservateur.

Consommé chaud ou froid, le saké se déguste aussi bien en apéritif que pendant le repas. Et, en bonus, il se marie divinement bien non seulement avec la cuisine japonaise mais aussi avec d’autres spécialités du monde !

Le saké, du verre aux assiettes

Sortez vos wok et aux fourneaux ! En cuisine, le saké est un ingrédient essentiel de la gastronomie japonaise. En France, les particularités de cet alcool de riz ont attiré les plus grands chefs français qui ont commencé à l’intégrer dans la préparation de leurs recettes ! Grâce à ses saveurs fruitées, le saké apporte une réelle valeur gustative lors de la préparation de plats mijotés, de sauces ou des marinades.

La dégustation du saké

Comme tout bon vin, le saké doit être soigneusement choisi pour s’accorder parfaitement avec le repas. Attention, la dégustation du saké est une véritable institution qui suit un rituel organisé. Vous devez vous munir d’un set à saké composé d’une carafe (tokuri) et de bols en faïences (choko). La tradition veut que l’on serve d’abord les invités avant d’être servi à son tour. Et au moment de déguster, on trinque en se souhaitant une bonne santé ou « kampaï » !

Vous aussi, laissez-vous tenter par le saké et procurez-vous un set de dégustation traditionnel !

 

service saké asiatique, motif dragon impérial

service saké asiatique, motif dragon impérial

Service à saké asiatique, design dragon impérial, 14, 90 €

 

service saké japonais traditionnel, design fraises

service saké japonais traditionnel, design fraises

Service à saké japonais traditionnel, original design fraises, 14, 90 €

 

tasses saké asiatiques, images érotiques

tasses saké asiatiques, images érotiques

Lot 6 tasses à saké asiatiques bleu-rose, images érotiques mixtes, 15 €

La vertueuse cuisine asiatique

mai18

Qui d’entre nous n’a jamais goûté à la cuisine asiatique ? Des saveurs, des parfums, des sensations… Chaque bouchée suscite un voyage gustatif, une explosion des goûts en bouche, un réveil des sens : bref, nos babines en salivent d’avance et nos papilles gustatives s’éveillent d’excitation. Une cuisine audacieuse basée sur le mariage des goûts et l’équilibre des apports nutritifs. Si la gastronomie asiatique attire tant de curieux, ce n’est pas seulement à cause du ravissement culinaire qu’elle provoque. C’est aussi une cuisine millénaire qui allie avec intelligence et subtilité les ingrédients pour donner naissance à un plat harmonieux, délectable et équilibré. Eh oui, les Asiatiques ont très vite tout compris ! Faites chanter vos petites baguettes, lancez le wok sur le feu, découvrez les vertus nutritives de la cuisine asiatique aux mille et une richesses, l’une des plus diététiques au monde !

Cuisine asiatique vertueuse

Cuisine asiatique vertueuse

La cuisine asiatique : simplement savoureuse

Avec les plats asiatiques, vous pouvez être assuré de goûter des plats originaux et colorés. Même un légume des plus communs comme un poivron délivre en bouche des saveurs insoupçonnées. Pourquoi ?  Tout est dans l’assaisonnement et l’accompagnement pardi !

La cuisine asiatique est basée sur un aliment principal : le riz. Tous les plats sont servis accompagnés de riz, nature ou parfumé. Céréale cultivé depuis des millénaires, la consommation de riz réduirait les maladies cardiovasculaires, le diabète et certains cancers.  Les antioxydants, les vitamines, les fibres et les minéraux présents dans le riz fourniraient ces bénéfices nutritifs.

Respectueuse de la Nature, la cuisine asiatique puise ses richesses dans l’utilisation des plantes naturelles. La gastronomie asiatique est très friande d’épices et autres condiments : ils ajoutent de la saveurs aux plats et sont sains pour la santé. Les Sages attribuent aux épices la capacité de soigner les maux de tête, d’influencer l’humeur ou encore de tonifier le corps.  Les mets asiatiques sont un patchwork de plantes naturelles : coriandre, soja, gingembre, piment, poivre… Avec des vertus curatives avérées, nous ne pouvons que retrouver une seconde jeunesse !

Les produits de la mer, rois de la cuisine asiatique

Poissons, fruits de mer, algues… L’alimentation asiatique, la cuisine japonaise notamment, fait la part belle aux produits de la mer : riches en protéines, minéraux, vitamines et acides gras oméga 3, ils participent au bon fonctionnement cardiovasculaire et cérébral de notre corps. Alternative intéressante à la viande, les produits de la mer aide le coeur à rester en pleine santé, ils améliorent les performances du cerveau, ils consolident les os… Pas étonnant que les Asiatiques, surtout les Chinois, aient de faible taux de décès prématurés par maladies cardiovasculaires et cancers ! Il y a même sur l’archipel du Japon l’île d’Okinawa, connue pour avoir trois fois plus de centenaires qu’ailleurs !

Sortez vos woks !

Comment cuisiner un bon plat asiatique sans wok ? C’est l’ustensile de travail indispensable, le secret d’une bonne préparation ! Une cuisson au wok permet de préserver le croquant des légumes, leur saveurs et leur vitamines. Avec très peu de matières grasses (privilégiez l’huile végétale) et cuits pendant un très court temps à feu vif, les aliments gardent toute leur richesse nutritionnelle.

Légumes, épices, poissons… La cuisine asiatique offre un éventail de recettes aussi riche que notre monde. Des textures, des saveurs, des parfums… Une cuisine qui inspire les plus grands Chefs cuisiniers pour élaborer de nouveaux plats.  Bon appétit et agréable dégustation à tous !

Et si nous nous retrouvions autour d’un bon thé pour digérer ? Lachineuse vous propose 2 nouvelles séries de verres :

Cuisine asiatique 6 grands verres japonais fleurs de cerisier design traditionnel

6 grands verres japonais fleurs de cerisier design traditionnel

6 grands verres japonais, motifs fleurs de cerisier, design japonais traditionnel, 21 €

Cuisine asiatique 5 grands verres japonais motifs floraux élégance et tradition

5 grands verres japonais motifs floraux élégance et tradition

5 grands verres japonais motifs floraux, tradition et élégance, 21 €

 

Comment bien manger avec des baguettes chinoises !!!

août17

Les sushis japonais, les nems, les raviolis chinois ou le riz cantonais… Tous ces plats font partie de notre quotidien mais nous avons tendance à manger à l’occidentale avec notre couteau et notre fourchette. Je pense que c’est parce que ces baguettes nous font peur, on ne sait pas comment les tenir, et manger avec, sans mettre deux heures pour finir son bol de riz … sans en mettre partout.

Voici le solution :

Prenez la première baguette et tenez la comme un crayon.

Mettez la seconde baguette entre le majeur et l’annulaire.

La seconde baguette restera immobile tandis que vous actionnerez la première

S’il vous vient l’idée de tester votre capacité à manger un repas complet avec des baguettes chinoises, vous pouvez bien sûr en trouver dans notre boutique. (dès 3,90 € pour 5 paires de baguettes chinoises en bambou)


Un cadeau tendance pour Noel 2009 : un service de table pour sushis

octobre12

De plus en plus appréciés, et de plus en plus proposés dans des restaurants, les sushis font fureurs ! Consommer des sushis, c’est très tendance ! En effet, les consommateurs français sont très friands de cuisine japonaise.  On peut constater le développement de restaurant qui se spécialisent dans la nourriture japonaise et plus particulièrement dans les sushis. Certains établissements proposent exclusivement des sushis, ainsi qu’un un service de restauration rapide. C’est pour quoi aujourd’hui, je vous propose ce service design blanc et noir de forme carré, orné de calligraphies.

Ce service de table, idéal pour la dégustation de sushis, est composé de 2 assiettes en porcelaine blanche de 19,5 x 12,5 cm, de 2 sauciers en porcelaine blanche de 9 x 6 cm, de 2 paires de baguettes noires et de 2 supports à baguette en porcelaine. Alors si vous souhaitez faire plaisir à un amateur de sushis, ce cadeau est idéal. Ce service de table asiatique peut également convenir pour déguster d’autres recettes chinoises et japonaises, ainsi que pour présenter vos petits gâteaux apéritifs.

19.90 €

Découvrez la subtilité et la finesse d’un thé rare : le Chine Bai Lin Gong Fu

août12

Dégustez et appréciez un thé de Chine rare, le Gong Fu, vous passerez un moment raffiné et pourrez le partager entre amis !

Lachineuse a sélectionné pour vous un thé d’une richesse et d’une finesse exceptionnelle, à découvrir sur la boutique en ligne Palais des Thés.

Le Chine Bai Lin Gong Fu (« Jade blanc pour le Gong Fu ») provient de Chine, de Fujian plus précisément, il appartient à la famille des thés noirs.

Ce thé rare réveillera vos papilles par des notes de miel, de fruits cuits tels que le pruneau, la mirabelle, et la rhubarbe, des notes boisées, de vanille, d’amandes, et de cacao.

Le nom de ce thé (Chine Bai Lin Gong Fu) vient d’un cultivar récolté, le célèbre « Da Bai », qui signifie « Grand Blanc », il fournit les feuilles aussi bien des thés blancs du Fujian comme le Bai Mu Dan et Aiguilles d’Argents que des récoltes primeurs comme le Bai Mao Hou. Le Chine Bai Lin Gong Fu est manufacturé avec un processus de thé noir, les feuilles du Da Bai donnent un thé complexe et gourmand, qui sans aucun doute, vous évoquera les meilleurs Qimen. Son prix : 22 € les 100 grammes.

Attention ce thé est rare et éphémère alors appréciez le tant qu’il est encore temps !

Dégustez ce thé et retenez la quintessence de ses parfums avec cette théière traditionnelle en argile :

Son prix : 24 €

Recevoir ses amis avec un service à sushi

janvier5

Si vous voulez faire un repas original et à la mode, il sera certainement composés de sushis, makis et autres sashimis.

Pas si difficile à faire, il nécessitent qu’une seule chose : un poisson extrèmement frais. Ensuite un peu de riz vinaigré et le tour est joué !!

Et pour présenter votre repas japonais, il vous faut un service à sushi. La chineuse vous en propose un composé de deux assiettes et de deux sauciers décorés avec des calligraphies chinoises mais aussi de deux paires de baguettes ainsi que de deux porte- baguettes.

19,90€

Itadakimasu !!! (Bon appétit)

Comment manger avec des baguettes chinoises ?

octobre16

Les suhis, les nems, le riz cantonais… Tous ces plats font partie de notre quotidien mais nous avons tendance à manger à l’occidentale avec notre couteau et notre fourchette. Je pense que c’est parce que ces baguettes nous font peur, on ne sait pas comment les tenir et manger avec sans mettre deux heures pour manger un bol de riz.

Voici le solution :

Prenez la première baguette et tenez la comme un crayon.

Mettez la seconde baguette entre le majeur et l’annulaire.

La seconde baguette restera immobile tandis que vous actionnerez la première

Source : Ilu.be

S’il vous vient l’idée de tester votre capacité à manger un repas complet avec des baguettes chinoises, vous pouvez bien sûr en trouver dans notre boutique.


Catégories

Articles par matière

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer l'expérience utilisateur et de faire vos achats. Plus d'informations J'accepte